Affaire de la faisanderie à Fontainebleau

Projet de la Faisanderie --- Dernière évolution -- Fin 2010

 

Le 18 septembre, en réunion publique, Mme Fournier, conseillère municipale d’opposition conteste dans un rapport détaillé le projet et les engagements financiers qui pourraient être pris par la communauté de communes.


Faisanderie: rapport de la discorde

La position de FSM (Foyer de Seine et Marne ) qui rachète la Faisanderie à l’OPAC (HLM du pays de Fontainebleau ) que cette opération a mis en perdition.


Faisanderie: tour est transparent

Inquiet de l’engagement financier de la ville et de la densification qui se profile pour permettre d’équilibrer ce projet le Conseil d’Administration du CDAS a décidé en octobre de diffuser une information à l’ensemble des habitants de Fontainebleau.



Fontainebleau mérite mieux que cela !



Ce qui se cache derrière les barres de la Faisanderie :

UN SCANDALE  FINANCIER !
qui engage les contribuables.


   2005 : le Ministère de la Défense (l'Etat) met en vente les barres que l'Armée avait construites pour loger le personnel de l'OTAN. L’essentiel des espaces boisés qui les accompagnent sont conservés car propriété incessible de l’Etat et pour cette raison « Espaces Verts Protégés Stricts » dans les plans d’urbanisme. Ils seront compromis par le bétonnage inscrit en surcharge dans le nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU)!

   2010 :   Le maire de Fontainebleau refuse une proposition qui n’engageait pas les contribuables et  favorise Foyers de Seine-et-Marne, promoteur privé, qui offre 15,6 Millions empruntés à 100 % avec la garantie des contribuables, et pour rentabiliser cet investissement, on densifie en construisant sur les espaces verts.

 C’est le bétonnage de l’entrée de Fontainebleau, et une population prise en otage,

car soyons clairs :

 - si l'affaire s'avère rentable, seul l’opérateur privé encaissera les bénéfices. Pour les Bellifontains ... une entrée de la ville défigurée !
 - si c'est un fiasco, ce seront les contribuables qui paieront … le bétonnage de leur entrée de ville !

Les Bellifontains, déjà lourdement endettés par le désastre de la géothermie, sont engagés par leur maire dans une nouvelle dérive financière.  Entrainés  dans l'aventure et conscients du risque financier, le Maire d'Avon et plusieurs de ses conseillers ont avec raison voté contre cette garantie d'emprunt qui cautionne une opération immobilière privée hasardeuse avec les fonds publics.

Nous demandons

 - que ce marché ne soit pas signé,
 - que les Barres et leurs 280 logements soient remises en état par un bon gestionnaire, public ou privé, avec leur espace    forestier préservé,
 - que le contribuable ne soit pas engagé dans un marché privé.


 Comité de Défense d’Action et de Sauvegarde de Fontainebleau
 – Tél. : 01 60 74 80 71
 -- E-mail: cdasf@neuf.fr

 -- 26, rue de la Cloche- 77300 FONTAINEBLEAU
 -- site : http://www.comitededefense-fontainebleau.org/





Haut de page
Index des pages
1 | 2 | 3 | 4 |

Page suivante >>